.

Un peu d'histoire...

Le Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau Potable de Tarnos, Boucau, Ondres et Saint-Martin de Seignanx (S.I.A.E.P.) est né en 1939 sur une volonté des élus des communes de Tarnos et de Boucau : amener l'eau potable dans les habitations pour supprimer la "corvée" d'aller chercher l'eau à la fontaine, à la source, au puits... Démarre alors une mutualisation des moyens des deux communes à travers la création du syndicat qui permettra la construction de réservoirs et la pose de canalisations pour "raccorder" toutes les maisons des centres-villes et du quartier des Forges. 

Fontaine Boucau

Fontaine Matignon

Fontaine Centre Boucau

En 1955, puis en 1963, les communes de Saint Martin de Seignanx et d'Ondres décident de rejoindre le syndicat qui devient le SIAEP tel qu'il est connu aujourd'hui. L'eau courante arrivent sur les quatre villes !!

L'eau distribuée provient alors d'une prise d'eau sur la souce du Laxia (affluent de la Nive) située à proximité d'Itxassou et est acheminée par la Régie des Eaux de Bayonne jusqu'à l'entrée de Boucau. Dès 1939, le SIAEP prend en charge le financement des travaux de création des ouvrages et désigne pour le suivi de la bonne marche des équipements existants, une entreprise exploitante : la Lyonnaise des Eaux. 

  

L'ancêtre de notre compteur d'eau... pesait 260 kg !  

Premier compteur d'eau

1964 Le territoire se développant, les besoins en eau augmentent et de nouvelles ressources doivent être mobilisées. Le SIAEP décide de prélever l'eau nécessaire à son territoire directement dans la nappe landaise et construit une usine de potabilisation à Tarnos le long de la route de la Plage du Métro, la rue Grimau de nos jours.

 

 

1974 Les années 70 sont des années d'investissements massifs sur le SIAEP : la solidarité des territoires face aux besoin en eau toujours croissant et à une qualité d'eau inégale conduit les communes à s'organiser et à construire sur Anglet l'Usine de la Nive. Cet ouvrage permet de produire une eau potable à partir d'une prise d'eau sur la Nive à Ustaritz, eau qui desservira en secours ou en totalité les villes de Biarritz, de Bayonne et d'Anglet, une partie de la côte et du Pays Basque intérieur ainsi que le sud des Landes (jusqu'à Hossegor dans les années 1980).

Le SIAEP abandonne l'usine du métro et construit deux canalisations pour traverser l'Adour et se raccorder sur l'Usine de la Nive. L'ensemble du territoire est alimenté par cette seule connexion. Les châteaux d'Eau de Boucau et Tarnos, réservoirs les plus anciens, sont détruits et remplacés par les ouvrages actuels afin d'augmenter les capacités de stockage de ces ouvrages.

 

2003 Après des années de gestion du SIAEP depuis la commune du Boucau, le siège social du syndicat est déplacé à Tarnos, M. le Maire de Tarnos, Jean-Marc Lespade, prenant la présidence. Le SIAEP  devient membre à part entière du Syndicat Mixte de l'Usine de la Nive en lui transférant sa compétence "production de l'eau potable". La décision est prise par les élus du SIAEP de lancer une vaste campagne de remise à niveau générale de la gouvernance du SIAEP : diagnostic du patrimoine, audit du contrat de délégation passé avec la Lyonnaise des Eaux, recrutement de personnel propre au syndicat.

2005 Professionnalisation du syndicat avec le recrutement d'une ingénieure chargée d'organiser le service de distribution de l'eau potable afin de garantir son indépendance et ses capacités de décisions libres tout en assurant le suivi de l'exploitation et la gestion des travaux d'investissement.  

                      

2011 A l'issu des réflexions menées sur le choix du mode de gestion de la distribution de l'eau potable par le SIAEP, les élus du comité syndical se prononcent en mars 2010 pour la création d'une régie chargée de l'exploitation directe du service de l'eau. La régie devient opérationnelle le 1er janvier 2011 : recrutement de personnel, équipement en moyens techniques et informatiques, ouverture de l'agence 5 rue de la Grangette à Tarnos. 

2013 Face à l'enjeu primordial de sécurisation de l'alimentation en eau de la côte basque et du Sud des Landes, les départements des Pyrénées Atlantiques et des Landes dès le début des années 2000 ont relevé la nécessité de diversifier les ressources en eau. Le SMUN (syndicat de la Nive) et le Conseil Général des Landes signent en 2010 la convention d'achat d'eau qui permettra la naissance de la nouvelle usine de production d'eau potable de Ondres. 

L'ensemble du territoire est depuis mars 2013 desservi par deux sites de production d'eau : l'usine de la Nive à Anglet gérée par le SMUN et l'usine d'Ondres, gérée par le Syndicat d'Equipement des Communes des Landes (SYDEC).

   

Usine Ondres

2015 Après 4 années de fonctionnement en régie, la remise à niveau de l'ensemble des ouvrages du SIAEP, l'établissement des programmes de renouvellement des compteurs et équipements, c'est au tour de programme pluriannuel de renouvellement des réseaux d'être arrêté. il s'agit de maintenir le patrimoine du SIAEP dans un bon état général et de lutter ainsi contre le vieillissement des installations, la multiplication des casses et des interventions en urgence.

Et maintenant ? Toujours le même objectif : maintenir la qualité du service au prix juste. Toutes nos actualités en cliquant ici

Textes poétiques de Jean-Louis DALÈS, figure Hist'Eaurique du SIAEP

Le SIAEP dans la presse :

Bulletin Municipal Boucau 1964 Bulletin municipal 1970 Article de presse paru dans l'Eclair des Pyrénées le 27 juillet 1972

retour 

SIAEP : La qualité de l'eau SIAEP : régler sa facture en ligne SIAEP : contacts et démarches